• La carte mentale pour mieux apprendre

     

    Qu’est-ce qu’une carte mentale ?

    Un mind-map c’est un outil extrêmement efficace pour simplifier l’organisation des informations et donc favoriser la mémorisation. Il a été créé par le psychologue et mathématicien anglais Tony Buzan dans les années 70. Ce chercheur a commencé ses travaux en ayant en tête ces deux idées : la théorie de Paul Mc Lean sur les 3 cerveaux et le constat que les Etres Humains n’utilisent qu’entre 10 et 15% des capacités de leur cerveau. Ses travaux l’ont ensuite amené à mettre en évidence l’emploi prédominant, à l'école et dans la société en général de l’hémisphère gauche au détriment du droit (l’hémisphère gauche est le siège de la rationalité, la logique, le langage tandis que le droit est lié à la créativité, l’esprit de synthèse).
    Il a également démontré que certains mots-clefs appelés aussi de rappel (ils constituent environ 10% des mots d’un texte) ont pour spécificité de renvoyer à des images. Fort de ces conclusions, il a inventé une nouvelle méthode pour noter ses idées nommée le Mindmapping. Elle a pour but de stimuler l’utilisation de l’hémisphère droit de notre cerveau afin d’améliorer sa coopération avec l’hémisphère gauche. Les mind-maps reposent sur le concept suivant : l’association d’idées et d’images ainsi que le développement de l’imagination.

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    Les grands principes 

    La carte mentale repose sur 4 grands principes :

       1.     Le cœur de la carte qui est le sujet que l’on va aborder.

       2.     Les branches principales qui représentent les idées principales se rapportant au sujet.

       3.     Les branches secondaires, émanant des principales et venant illustrer celles-ci. A noter : il y a autant de niveau de branches que d'idées ou de sous-thèmes à explorer. Celles-ci peuvent donner naissances à de nouvelles branches et ainsi de suite.

     

       4.     Les illustrations accompagnant les mots clés.

     

    Sans images, une carte heuristique est aveugle. Les études menées en sciences cognitives indiquent que 60 à 80 % de l'information traitée par notre cerveau est d'origine visuelle. C'est la raison pour laquelle les couleurs déclenchent la mémoire et les associations d'idées. D'où la force des cartes heuristiques en couleurs. Il est bon de donner du volume aux branches, comme aux écritures et aux dessins, voire du mouvement par l'utilisation de tous procédés type BD, (hachures, ombres, perspective...)L’idéal est d’utiliser des feutres à pointe fine (0, 4 mm) et des crayons de couleur.

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       

     

    Le sens de lecture

    Les cartes mentales ne sont pas toujours hiérarchisées mais il est utile de déterminer par convention un sens de lecture privilégié : dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de la position "10heures".

      Une vidéo explicative

    Source : https://www.mescartesmentales.fr/

        Pour l’enseignant : 

    Tout d'abord comme outil de l’enseignant, la carte heuristique va lui permettre de préparer ses séances d'apprentissage en anticipant les différents obstacles ou en envisageant tous les prolongements possibles ou encore toutes les compétences en jeu sur le principe de la pensée rayonnante. 

    Le mind-map constituera ensuite un guide facilement mémorisable ou consultable lors du déroulement de la séance. 

    Mais l'élaboration de cartes par le professeur lui permettra également de présenter un sujet à ses élèves de façon parlante et facilement mémorisable.

     Pour l'élève :

    L'élaboration d'un mind-map exige de l'élève qu'il comprenne les relations entre les différents concepts, qu'il retraite l'information et qu'il l'organise. 

    Le temps passé à la réalisation de la carte au propre, avec couleurs et dessins permet une intégration et une mémorisation kinesthésique, autant que visuelle, sémantique et lexicale. (Merci à F. Noël)

     

    Voici la captation d'une séance de conception de carte mentale filmée dans une classe de CM2 de l'école de la Beaume à Marseille le 27 septembre 2019 par Florence Jaille :

     Des exemples d'utilisation en classe :  

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

      

     

      

     

     

     

     

     

     

     

    La carte mentale pour mieux apprendre

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :